Les examens du permis de conduire

Le code de la route

Pour passer l’épreuve du code, il faut avoir au moins 17 ans si vous suivez la formation traditionnelle, ou 15 ans si vous suivez l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC).

L'examen théorique général (ETG) dit « du code de la route » teste le niveau de connaissance des candidats sur les lois et les pratiques sécuritaires à maîtriser pour circuler sereinement, il englobe désormais beaucoup plus de domaines et de thèmes que la seule législation du code de la route. Il ne suffit donc plus de connaître les panneaux et les règles de priorité...

Cet examen se déroule en salle, généralement de manière individuelle sur tablette tactile ou sur ordinateur, dans un des centres dédiés à cela.

Il est possible, pour les candiats ayant des difficultés de compréhension de la langue française ou ayant une affection auditive, de passer un examen aménagé (traducteurs, questions relues différemment...), ce type d'examen est à prévoir plusieurs semaines à l'avance, n'ayant lieu qu'une fois par mois.

Pour obtenir son code, il faut avoir au moins 35 points sur un total de 40 (5 erreurs maximum). Une réponse est considérée comme juste si toutes les propositions exactes ont été validées.

L'examen est désormais externalisé, ce sont des sociétés privées qui se chargent de l'organiser et non plus les centres d'examens du permis de conduire.

Lorsque l'élève a le niveau requis pour obtenir son code il s'inscrira sur le site internet de l'une des plateformes proposant l'examen (informations disponibles en agence). Pour cela il devra se munir de son numéro NEPH (numéro de permis à demander à l'auto-école) et s'acquitter des frais d'inscription de 30 € auprès de la plateforme choisie.

Il recevra le résultat par mail dans les heures qui suivent ou juste après son examen (selon les centres), le transmettra à son auto-école et pourra planifier avec elle ses leçons de conduite.

Si le candidat échoue il a la possibilité de le repasser juste après (selon les centres).

Le jour de l'examen, pensez à apporter votre pièce d'identité et votre convocation. Votre code est valable pendant 5 ans et/ou pour 5 présentations à l’épreuve pratique.

Comment savoir si j'ai le niveau pour passer le code ?

Pour obtenir le code et avoir les connaissances théoriques suffisantes pour apprendre la conduite dans les meilleures conditions, je dois répondre oui aux questions suivantes :

  • Est-ce que, sur les 20 dernières séries de 40 questions effectuées, j'ai obtenu plus de 35 points à au moins 18 séries ?
  • Est-ce qu'il m'arrive encore d'avoir une question pour laquelle je me dis « ça je n'avais jamais vu » ?

Le mieux est de faire le point régulièrement avec votre auto-école. Nous sommes vos enseignants, vous êtes nos élèves, un échange régulier sera bien plus bénéfique et fructueux que de rester seul chez vous.

Le permis

Pour se présenter à l’épreuve pratique il faut avoir au moins 18 ans ou 17 ans si vous suivez l’AAC. Il faut avoir, au préalable, réussi l’examen du code.

Cette épreuve dure environ 32 minutes. Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres. Elle est évaluée par un expert, l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :

  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • suivre un itinéraire en vous guidant de manière autonome, pendant environ cinq minutes ;
  • réaliser deux manœuvres différentes, un freinage pour un arrêt de précision et une manœuvre en marche arrière ;
  • procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière, et répondre à une question sur les premiers secours ;
  • appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs ;
  • adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre ;
  • faire preuve de courtoisie envers les autres usagers et notamment les plus vulnérables.

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle le bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

L'examen pratique du permis de conduire se déroule dans un des véhicules de l'auto-école sur lequel a appris l'élève.

L'élève-candidat s'installe comme pour une leçon de conduite, un inspecteur ou une inspectrice sera côté passager à la place du moniteur et le moniteur sur la banquette arrière.

Le résultat de l'examen sera consultable sur internet par l'intermédiaire du CEPC (Certificat d'Examen du Permis de Conduire) en cliquant ici : RÉSULTAT PERMIS, au moins 48 heures après (jours ouvrés)

2 possibilités :

  • Le résultat est favorable :
    1. Le candidat télécharge et imprime son CEPC qui est son permis provisoire pendant 4 mois (circulation uniquement en France),
    2. Viva Permis se charge de demander la fabrication du permis que le candidat recevra par courrier durant ce délai.
  • Le résultat est défavorable :
    • Le candidat contacte son agence Viva permis pour faire le point et planifier la suite jusqu'à un prochain examen.

En cas de réussite, vous serez en période probatoire avec 6 points sur votre permis de conduire.

Comment savoir si j'ai le niveau pour passer le permis ?

La décision d’inscrire ou pas un élève à l’examen pratique relève du seul fait de l’auto-école. Cette décision s’établit en fonction du niveau de l’élève, de sa situation financière vis à vis de l’auto-école et de l’avis de l’enseignant.

En aucun cas l’élève ou l'un de ses proches n’a les compétences nécessaires ni le recul suffisant pour apprécier de son niveau quant à l’examen du permis de conduire.

Ni l’élève, ni l’auto-école ne peuvent choisir les dates et les horaires des examens. Ceux-ci sont attribués par les centres d'examens du permis de conduire selon une répartition résultant d'un calcul complexe lié notamment à l'historique de présentation et de réussite des auto-écoles.

En résumé : l'examen du permis ne se « tente » pas, il se travaille à fond et il s'obtient. Pour ceux qui auraient encore des doutes sur les enjeux de la formation à la conduite : consultez la page dédiée en cliquant ICI.

frise2 orange 1500x324